#98 : Construction non ordinaire…

23/02/08 § Poster un commentaire

#97 : Histoire d'Ô

21/02/08 § Poster un commentaire

– « Maman, l’est où Juju ? »

– « Il est au toilette… »

– « Ah d’accord…
Et il fait quoi ?
Pipi au Caca ? »

– « Euh…
Je sais pas… »

– « Attend, je vais voir… »

Argh…….. Mais non mon pauvre ! Tu risquerais d’mourrir asphyxié !

– « Non Théo, laisse moi, je fais Caca ! »

– « Maman…
Juju y fait Caca… »

– « Euh…
C’est bien… »

– « Oui, c’est bien…
Il a pas fait culotte !
C’est plus un bébé ! »

– « An effet… »

Quelques longues minutes plus tard, Juju sort des toilettes.

– « Mais ça va pas Théo ? Faut pas rentrer comme ça dans les toilettes !
Surtout quand j’coule un bronze… »

– « Maman… Juju l’a coulé un b’onze… »

– « C’est malin chaton, apprends lui tes expressions stupides…
Et si maintenant, il dit ça à la maitresse ? »

– « Bah… tu préfère qu’il lui dise qu’il va chier ?!? »

Cas désespéré…

#96 : Pitreries

18/02/08 § Poster un commentaire

Dernièrement, en rentrant du bureau, j’eus la drôle de surprise de découvrir un petit pioupiou (en l’occurrence Théo) avec une couverture sur le dos, ainsi qu’un grand pioupiou (c’est à dire Chaton) avec, également, une couverture sur le dos, criant à tue tête : « Superman !!! » Malheureusement, dans ces cas là, je n’ai jamais d’appareil photos sous la main…

Maintenant, autre bêtise tirée de l’imagination de Crevette ou de Chaton : mettre son pyjama à l’envers !

#95 : Luminaire

17/02/08 § Poster un commentaire

Depuis plus d’un an que chaton désespère d’avoir des beaux luminaires dans notre chaumières, voilà que sur un coup de tête, nous partons pour Saint Maclou, à la recherche d’un tapis pour meubler notre coin salon. Le rapport ? C’est que n’ayant rien trouver de concluant à Saint Maclou, on s’est promener chez Keria pour voir un peu ce qu’il nous proposait. Un coup de foudre un peu cher, qui nous a fait rentrer les mains dans les poches, pour finalement se rapatrier sur le modèle prônant au dessus des 2 tables du salon. Un petit coup de foudre également, une lampe jolie qui colle avec le cadre, et qui est un poil original…

La Crevette a enfin sa lampe, mais comme pas encore eu le temps de la poser, la photo sera pour la prochaine fois…

– « Petit Bonhomme tu me montre la lanpe que tu as choisie ? » lui demande la vendeuse.

Alors Théo se met à courir a travers le magasin, et montre du doigts l’avion.

– « C’lui là ! »

– « Lequel des deux ? »

– « Avec toutes les couleurs ! C’est plus beau ! »

#94 : Saint Valentin

14/02/08 § Poster un commentaire

Alors que beaucoup se partagent cœurs, chocolats et fleurs, nous avons eu un tout autre cadeau à la Maison. Dès quatre heures du matin, des bruits étranges provenant de la chambre de Crevette se faisaient entendre. Ni une ni deux, Chaton saute du lit, et se met à crier :

« Pouahhhhhhh »

Inquiète, j’ouvre un œil, puis l’autre, et m’extirpe de la couette pour découvrir une vision cauchemardesque… Du vomi… Je m’avance doucement, prête à prendre Crevette dans mes bras pour le calmer et le consoler, pendant que Chaton tente désespérément de prendre couette, oreiller et draps pour les laver. Alors, j’entends derechef : « Marche pas là, il y a du vomi partout ! »

Et lorsque Chaton ouvre la lumière aveuglant au passage la petite Crevette, on découvre… Des éclaboussures partout ! Les murs, le parquet n’y ont pas échappé. Alors pendant que Chaton s’évertue à la tâche, moi j’agrippe Théo pour le mettre dans la baignoire et le laver. Frigorifié, tremblant, j’arrive rapidement à le débarrasser de l’odeur de la tête au pied, et le blotti dans une épaisse serviette pour le blottir dans notre lit.

On bout de quelques instants, tout redevient à la normal, sauf qu’on est trois dans le même lit, pendant que la chambre de Théo prend l’air. La mésaventure semble s’achever… Mais une demi heure plus tard… Rebelotte ! Chaton a juste le temps de cramponner Théo qui vomi sur le parquet de notre chambre tout ce qu’il lui restait dans l’estomac. Le Smecta donné juste avant n’a donc pas fait long feu, et les maux de ventre terrasse Théo qui s’endort épuisé, après une deuxième séance de nettoyage et baignoire.

Finalement, la suite est somme toute banale… Allez retour de notre chambre au toilette. Pour finir à 7h du matin à ne plus avoir de force. L’estomac de Théo tressaute encore, ce qui lui vaut des aller retour dans les toilettes pour ne vomir plus que des glaires…

Indéniable, chaton moi même subissons de lourdes douleurs à l’estomac. Reste à trouver ce que nous avons bien pu tous manger pour nous rendre ainsi malade ! J’ai tout de même demandé à Chaton d’éviter ce genre de cadeau pour la Saint Valentin à l’avenir !

#93 : Pizzaïolo

11/02/08 § Poster un commentaire

– « Quand je serai grand…
J’veux être comme Juju…
Faire d’la cuisine !
Pis comme c’est le meilleur Juju…
J’ferai bien à manger… »

Et en attendant de grandir un peu plus, Théo nous fait déjà l’infime honneur de nous cuisiner une pizza façon Théo !

#92 : Week End à Orléans

10/02/08 § Poster un commentaire

Depuis le temps, on est enfin parvenu à partir un WE. Difficile pour Chaton de pauser congé un WE, et d’accorder ce WE avec l’emploi du temps de Beau Papa. Mais, c’est avec impatience qu’on a pris la voiture pour enfin prendre l’air de la campagne et revoir toute la petite famille. Trajet sans encombre, arrivés au Bercaille, Théo s’écrit :

– « Ca y est ? On est chez Annite ? »

– « Annie, pas Annite… »

– « Oui… Annite… J’ai dit… Annite… »

Inutile d’insister, Théo a la caboche aussi dûre que les deux notre réunis.

On a pût profiter pour se reposer, bien mangé et tatouiller. Théo lui, s’en est donné à coeur joie en jouant avec qui voulait (le choix était vastes…) et il est parvenu à vaincre sa timidité en racontant une histoire à Laura, la dernière venue dans le cercle familiale.

Le temps également de faire quelques emplettes, et d’acheter deux paires de chaussures à Crevette : à l’allure où il les use, mieux vaut deux que une. Et avant tout, de lui acheter un cahier d’exercices. Un peu tôt, mais Théo était tellement décidé devant son cahier d’exercices Grande Section Maternelle, qu’il est parvenu à le finir en un WE, et avec brio ! Pour le moment, le cahier est à l’école, pour que Théo puisse le montrer à sa maîtresse. C’est qu’il est fier le petit bonhomme…

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de février, 2008 à Crottes Alors !.