# 751 : Maman… Nunette !

29/09/11 § 7 Commentaires

Premières lunettes. Enfin !
Premières casse. Déjà !

# 750 : Papapapapapa

27/09/11 § 2 Commentaires

Le « Papapapapaa » et le « Mamanmamanmamanmamanmamanmamanmaman » sont maitrisés depuis un moment déjà. Mais, depuis cette semaine, le mécanisme de langage s’est ENFIN lancé ! Elle dit, à présent : papa, maman, théo, ules, pipi, caca, ballon, bobo.

Naturellement, « pommepot » reste indétronable pour dire qu’elle a faim. On ne reconnait pas là la passionnée de compote en tout genre. Et le « poteuh », pour dire « donne ». Et c’est amusant de la voir crier « poteuh », la main en l’air en fermant les doigts.

Quid de la semaine ? Avec sa Nounou, nous nous demandons si ce ne serait pas la déformation d’un mot indien (langue de son ancienne adorable nounou !!!).

#749 : Je vais bien, tout va bien…

26/09/11 § 20 Commentaires

Mercredi matin, Papa Poule arrive chez le toubib. Seul, avec les 4 monstres. 1 heure de retard dans la salle d’attente. 1H30 passé dans le cabinet du médecin. Des crottes insupportables. Heureusement, les gens sont compréhensifs quand ils nous voient avec l’ensemble de la meute. (« Mais comment vous faites ? En plus, ils sont si rapprochés. Et des Jumeaux. Et vous travaillez tous les deux !? Je vous admire… »).

Antibiotique pour Chacha qui pourtant nous semblait la moins prise des 4.
Anti diarrhée pour les 3 autres, et Nettoyage de nez.

Vendredi Matin, l’école appelle Papa Poule : « Jules a énormément de fièvre. Si vous ne venez pas le chercher, il nous faudra appeler les pompiers. » Finalement, Papa Poule arrivera à courir entre midi pour aller chercher, et le rappatrier avec lui au magasin. Vomissement dans la voiture. Fièvre à 40°. C’est hard, malgré la prise de doliprane/advil (en alterné) toutes les 4 heures. Jules dormira à côté de nous. On le veille à tour de rôle. Surtout moi qui ne travaille pas le lendemain, au contraire de Papa Crotte. Beaucoup d’eau, gant de toilette humide et froid, brumisateur… La fièvre ne bouge pas.

Samedi Matin, Jules gémit, se lamente. Il est gris, les yeux cernés au réveil. A 10H, l’alternance Doliprane/Advil semble enfin faire son oeuvre. Il va beaucoup mieux. Il se remet debout. Et il joue avec sa grande fratrie. 11H. Je le surprend la main dans le pot de nutella qu’il est allé cherché dans le placard. LA trouille. Dans nos têtes, c’était une gastro cette forte fièvre. Du nutella dans ces conditions, j’imagine déjà le pire. A 12H, ça ne loupe pas. La fièvre remonte à 40°. Impossible de le rafraîchir malgré le gant de toilette humide, le brumisateur, le bain… Pire, j’ai l’impression qu’à chaque respiration, il suffoque. Je fini par appeler le 15 à 14H. Le médecin pense à une trachéïte. Je dois attendre 16H, que le toubib du SAMI soit à son cabinet. A 16H, j’y cours avec la tribu. Seule dans la salle d’attente avec les 4 monstres, l’attente est longue. Et cette salope de bonne femme juste là pour montrer ses radios au toubib, j’ai bien envie de la buter. Le reste de la fratrie a bien du mal à comprendre que 90% de mon attention est à Jules. Pas à eux. Ils me le font savoir par leurs crises de colère, leur pleurs… C’est là que je me rend vraiment compte que Maman*4, c’est vraiment pas facile.

17H30, après plus d’une heure d’attente, le verdict tombe : pharyngite a streptocoques qui a viré en scarlatine…

Dimanche matin, après antibiotique, cortisone, anti-allergique, et doliprane, sirop pour la toux, Jules va mieux. Le pire est passé. Mais mon dieu, que j’ai eu peur !!!

# 748 : All

20/09/11 § 19 Commentaires

Et ça, ça me flanque un de ces cafards !!!

#747

19/09/11 § 14 Commentaires

Fin mot de l’histoire ? 1 mois de soda, de mal bouffe…

# 745

17/09/11 § 5 Commentaires

Les sujets du moment sont la rentrées, les instits, … le sac trop lourd, la cantine, l’inscription aux assoc’ sportives… Moi, tout ça m’ennuie… On ne parle plus que de ça. On ne pense plus qu’à ça. J’suis lasse. Il y a des nouvelles tellement plus joyeuses que la monotonie du quotidien qui nous bouffe le quotidien.

La naissance, tant attendue, d’Ellie. Par exemple ! J’vous laisse aller voir les photos de cette beauté ici.

En attendant, moi, j’ai récupéré mon A.P.N.

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de septembre, 2011 à Crottes Alors !.