# 756

30/10/11 § 8 Commentaires

J’ai toujours fait des comparaisons entre mes enfants :

– Tiens, Théo courrait à 9 mois. Alexandre a pris son temps : 15 mois. Jules, plus paresseux encore : 16 mois. Et Charlotte, je ne me souviens plus tellement. 14 mois, il me semble.

– Théo ne jouait pas. Il était collé à moi, à Mamou, à Papou. Il ne sait pas jouer seul. Il lui faut toujours quelqu’un. Mais nettement moins depuis l’arrivée des 3 autres crottes. Les Jumeaux et Charlotte sont bien plus « autonome ». Un rien les amuse. A moins d’un an, Alexandre construisait déjà des tours de légos. Jules suivaient déjà les routes de son tapis avec les voitures. Quant à Charlotte tout a encore été plus vite, suivant le sillon tout fraîchement creusé de ses frères.

Etc…

Pour l’essentiel, les comparaisons se faisaient entre Théo et les autres. Faisais-je inconsciemment la distinction parce que le père n’est pas le même ? Surement… Théo n’a pas grandi aussi facilement que ses petits frères et sa sœur, le divorce ayant été consommé très rapidement à sa naissance.

Quand l’extérieur a commencé à faire un distinguo entre mes enfants. Là, j’ai commencé à avoir vraiment mal. Alors que je le faisais moi-même naturellement entre Théo et les plus petits, j’étais subitement confrontée à cette banalité : Jules et Alexandre ont toujours été pour moi un tout et en même temps, deux êtres bien distincts, avec chacun leur propre caractère. Mais l’évidence, pour moi, mon cœur de maman, et mon vécu, n’était pas évidence pour tout le monde.

Un soir, allant chercher les Jumeaux et Théo aux centres de loisirs, l’une des dames me dit :

– « Ah lala la… Alexandre c’est mon Chouchou. Il est trop mimi. Il est trop Chou. Et qu’est-ce qu’il est sage. Et très mature ! Ah oui, c’est vraiment mon chouchou… »

Je la regarde, consternée.

– « Ah mais Jules alors. C’est une toute autre histoire… Il est méchant. Il est bébé. C’est une catastrophe. Il est nettement moins bien qu’Alexandre.»

Et c’est là, pour la première fois, que j’ai compris une chose : les gens sont de sombres crétins. La remarque est tombée une fois, deux fois … Et les choses se sont doucement envenimées. Entre la diarrhée chronique de Jules, et sa susceptibilité (justifiée, là, en l’occurrence), il a été pris en grippe. Et le cercle vicieux s’est installé. Jules ressent leur connerie. Le vit mal. Pour se venger, il est capable de se faire dessus (liquide ou solide), 3 fois dans la demi heure. Du coup, les bonnes dames le prennent d’autant plus en grippe. Et lui, le vit encore plus mal. Et continue de plus belles… Un soir, lorsque je franchis la porte, Jules court vers mois, saute dans mes bras et me dit : « Maman, ça va pas… » Et j’ai failli fondre en larme.

A la maison, Jules est souriant. Craquant. Tendre et affectueux. Sans jamais un seul accident dans la journée. Et de le voir ainsi léser, j’ai tendance à le chouchouter, à le bichonner. Et ce au détriment de son frère. Comme pour faire contre poids à ce qu’ils vivent dans la journée. Et ça, c’est pas juste. C’est réellement injuste de m’imposer de faire faire à moi une différence comme ça, entre mes enfants.

En attendant, pour ces vacances scolaires, Jules est parti chez Papi et Mami. Alexandre est resté avec nous et va au centre. Ca fera du bien aux jumeaux d’être séparés un peu. Ca fera du bien à Jules d’être coupé du centre et de ces mégères. Peut être cela coupera t’il le cercle vicieux. Prrrttt. L’avenir nous le dira. Mais là encore, nous avons du faire un choix. Difficile. Et Alexandre a pleuré pendant 2/3 jours parce que lui aussi, auraient voulu être en vacances chez Papi et Mami…

Edit : Merci à toutes pour vos petits mots rassurants. Nous avons rendez vous le 8 Novembre chez le Pédiatre. Pour le moment, ça va mieux. J’ai commencé à analyser un peu tout ça. ET j’ai pensé à une chose : mayonnaise. Jules en raffole. Blanc d’œuf, huile en grande quantité, moutarde… Et il a découvert la « naize » un peu avant cet épisode diarhée. Nous ne lui en donnons plus…

Publicités

Tagué :,

§ 8 réponses à # 756

  • melou4 dit :

    Je suis consternée de voir que des « spécialistes » de la petite enfance, arrivent à avoir des préjugés et coller des étiquettes à des enfants sans chercher à les connaître, appréhender leur propre sensibilité!
    Plein de gros bisous

  • Armelle dit :

    Non, mais je rêve là ou quoi, comme melou, je suis abasourdie que des personnes dont le métier est de connaitre parfaitement les enfants, leurs réactions, leurs comportements puissent sortir des sottises pareilles, c’est juste hallucinant et je comprends ton désarroi et celui des tes enfants.
    Tu veux que je te dise un truc, nous les mères indignes, je pense que si l’on s’occupait du centre de loisirs à la place de ces mégères, les enfants seraient 10 fois mieux et pourtant, on le sait, on est des mères indignes ! 😉
    Marianne, franchement, ne laisse pas s’éterniser cette situation, si tu sens que Jules continue à ne pas être bien, prends rendez-vous avec la directrice ou directeur du centre. Sinon, je pense que tu as bien fait de le laisser un peu chez son papi et sa mamie, il va souffler un peu et se faire chouchouter. courage ! Je comprends tout ça !
    On compare sans cesse mes garçons aussi et leur propre mamie a oser me dire qu’elle préférait l’un à l’autre, tu y crois toi ? Je lui ai répondu que j’étais très choquée !

  • Marianne dit :

    Oh la, la, je suis triste de voir que des gens du centre aéré puisse avoir de tels jugements !
    Oui, on peut en préférer un plus que l’autre mais dans sa tête et ne pas le faire voir pour pas que l’enfant le ressente !
    Je ne comprends pas que des personnes, qui sont spécialisé en petite enfance se comportent de la sorte !
    J’espère vraiment que tu vas leur en parler et que ça va changer car ce n’est pas normal !
    Bonnes vacances au loulou chez ses grands parents en tout cas !
    Bises.

  • vivi dit :

    On a toujours tendance à comparer les enfants : les siens entre eux et les siens avec ceux des autres. Ce n’est pas juste. Les enfants ont droit à leur différences et n’ont pas à en souffrir.
    Je me souviens avoir remis deux-trois fois ma mère et belle-maman en place à ce sujet. Elles ont vite compris.
    Mais il a fallu d’abord que je fasse la démarche moi-même d’arrêter les comparaisons.
    Bises, bon courage.

  • anyuka dit :

    Les bras m’en tombent. On a déjà bien assez à faire avec la bêtise des gens, de la famille (mon père, montrant mon petit der du doigt : « Je préfère celui-là. » Ouais t’as raison, je t’en mets 2 kilos ???), sans en rajouter avec celle des soit-disant « professionnels »… Courage !!!

  • Lola dit :

    J’ai été toute bouleversée en début d’année scolaire quand la crèche m’a annoncée que mes fils seraient séparés. Je les trouvais bien trop petits pour ça.
    Et puis 1) ça ne les a pas perturbé 2) j’étais super contente lorsque au parc ce week-end, la maman dune camarade de classe de Raphaël a été étonnée de lui découvrir un frère. Il n’y a pas de comparaison directe entre eux possible à la crèche et c’est super.
    La comparaison entre frères est le privilège des parents. Et même là, c’est un piège. Le pédiatre me dit souvent « si vous en aviez qu’un, vous ne remarqueriez même pas cela ».
    Mais gentillement (si,si je suis certaine que tu peux le faire), explique à cette éducatrice le mal que ses mots peuvent faire à ton enfant.

  • Maman Crotte dit :

    On en a déjà parlé avec la maitresse, qui comprend très bien le problème. Elle sait y faire avec Jules. Elle l’a très bien et très vite cerné. Heureusement pour nous ! On est dessus en tout cas. Et on va tout faire pour que les choses s’arrangent. Mais j’aurai préféré que ce soit plus simple pour not’ petit Jules : si sensible et fragile sous ses airs de gros durs !

    De même pour le centre de loisirs de ces vacances : une cata. Récupéré un Alexandre tartiné de crottes séchées. Berk… Idem, on va directement voir ça avec la mairie. Et on fera autrement pour les futures vacances.

    A chaque problème, sa solution !

    Merci à vous toutes pour vos mots. Ils me font toujours du bien !!!

  • Gol dit :

    Alors? Ca se passe mieux pour Jules?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement # 756 à Crottes Alors !.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :