# 742 : Cousinade

26/08/11 § 1 commentaire

Dans l’ordre (toujours) : Léo et Alexandre. Alex et Mathéo, Laura et Baptiste, Nathan et Emilie.

(dommage, pour que le portrait soit complêt, il manquait Christian, Florian et Lucas, Théo, Jules et Charlotte…) Une prochaine fois, qui sait !

Je reste quand même bouche bée devant Laura : 11 ans, et elle me dépasse (déjà ?!?) de 10 cm. Ses jambes sont longues… Si longues qu’elles en deviennent interminable. Je ne l’avais pas vu depuis quelques mois. Le choc ! Quant à Alex, 16 ans, pas vu depuis Noël, mais mon dieu, c’est (déjà ?!?) un jeune homme !!!

Publicités

# 735 : Cousinade

09/08/11 § 10 Commentaires

On leur manque ?

Alexandre à Mareau, sur les genoux de Laura (cousine parisienne), à côté de Léo (cousin savoyard), Emilie (cousine parisienne) et Nathan (cousin savoyard).

Charlotte et Jules encadrant Quentin, cousin alsacien (et accessoirement mon fillot préféré) pour le petit déjeuner en Alsace chez Tata Yoyo.

#683

21/02/11 § 10 Commentaires

Papa Crotte reprend le travail aujourd’hui. Et c’est à reculons qu’il commence au Magasin de Viry-Châtillon, à une heure de route de la maison. Ca va pas être simple tout ça. Les petits seront couchés quand il arrivera à la maison. Et rien que ça, ça me rend un chouille tristounette.

Toujours pas de lave linge. Et plus d’une semaine sans machine avec 3 petits dégoûtants, est-ce utile de préciser qu’on va en chier ? Oups… Mais heureusement que Théo n’est pas là, ça nous fait un peu moins de linges sales qui s’entassent.

Petit tour chez le coiffeur samedi matin. En profiter pendant que Papa Crotte ne travaille pas pour s’occuper de ce qui ne ressemble plus à rien…. Trop court !

Mais… On avait du monde samedi. Et ça, ça balaie tous les coups de mous. Une nièce qui me surplombe de presque 5 centimètres. Des petits filles qui deviennent de jolies p’tits bouts de nanas… Une petite photo pour se souvenir qu’on se voit vraiment pas assez souvent !

#118 : Chasse aux oeufs

25/03/08 § Poster un commentaire

7h Trébuchante (j’omet volontairement le sonnante dans l’expression, vous comprendrez par la suite), Théo ouvre les yeux, couché sur le matelas de fortune à côté de nous et entonne :

– « Maman…
Les cloches ont pas sonnés ! »

Le Drame, Annie a expliqué à la crapule la veille au soir, au moment de le border, que les cloches allaient venir dans le jardin pour y déposer le chocolat. Entendre les cloches était donc le signal pour enfiler manteau et chaussures et courir dans la cour à la recherche des objets perdus.

– « Maman !!!
Les cloches ont pas sonnés… » continue t’il à râler.

Le temps pour moi d’ouvrir les mirettes, alors que Chaton fait toujours mine de dormir, et une petite tête blonde apparaît dans l’embrasure de la porte : Emilie. Théo les grands yeux ouverts lui (contrairement à moi) bondit et enlève son pantalon de pyjama pour se retrouver cul nu dans la chambre. La scène est amusante. Emilie, quant à elle n’ose pas bouger et avance doucement.

– « Mais Théo… Rhabille toi !
Montre pas tes fesses à Emilie ! »

–  » Mais faut s’habiller !
Pour aller chercher les chocolats… »

Inutile d’être très futé pour comprendre qu’il nous avait été ainsi demandé de surveiller les deux petites pommes, pendant qu’Annie et Co installaient les chocolat dans le jardin. Pas facile de faire passer le temps à des pioupious impatients ! Quand 30 min plus tard, des cloches se sont mis à teinter, Théo a fait un bond. Il s’est vite habillé. Quant aux tintements de cloches, il était amusant de voir Annie en bas de l’escalier menant aux chambres faire tinter une petite cloche pour faire lever les pioupious.

Le résultat était amusant. Une maman (moi en l’occurrence) en pyjama par un temps glacial dehors, Chaton avec son short et son long manteau (tenue digne de l’exhibitionniste) a prendre des photos des Chérubins à la quête des traces de chocolat.

Où suis-je ?

Entrées taguées Emilie sur Crottes Alors !.